LE BLOG

La tablette 7 pouces : le cheval de Troie du livre numérique ?

Pour la lecture numérique, je privilégie toujours ma KoboAuraHD et mon KindlePaperwhite. J’utilise essentiellement mon iPad Retina pour la lecture de magazine (je lis peu de BD). Mais force est de constater que le marché de la liseuse est en train de se faire bouffer par celui de la tablette 7 pouces ! Pour une raison bien simple : pour la différence de coût avec les meilleures liseuses, cela vaut la peine d’investir dans une tablette 7 pouces qui peut facilement remplacer l’ordinateur portable domestique (et très sincèrement, je ne vois toujours pas l’intérêt dans ce contexte d’une liseuse en couleur, je n’y crois absolument pas d’autant que la seule qui existe sur le marché est presque aussi chère qu’une tablette de milieu de gamme et les performances sont loin d’être au rendez-vous).

f4c2f39852833f4c

Très sincèrement, je préfère de loin les possesseurs de liseuses car ce sont eux les plus grands consommateurs de ebooks, parce que lorsqu’on achète une liseuse, la principale motivation, c’est la lecture. Or, la lecture n’est pas la principale motivation qui pousse un consommateur à acheter une tablette. Ce serait plutôt pour les jeux, pour regarder des vidéos, pour écouter de la musique, surfer sur le Web, etc. Mais certainement pas la lecture.

J’utilise depuis quelques temps, la nouvelle Nexus 7 HD. Cette tablette est un petit bijou ! Et je me suis surpris à commencer à lire des ebooks, sans doute parce que le format 7 pouces s’y prête plus que le format 10 pouces de mon iPad. Et c’est là que j’ai compris que la tablette 7 pouces est en fait une sorte de cheval de Troie pour la lecture numérique. Il se vend actuellement plus de tablettes 7 pouces que de liseuses, c’est un fait pour les raisons que j’ai évoquées plus haut. De ce fait, la tablette – c’est une évidence – joue le rôle du cheval de Troie ; un jour ou l’autre son possesseur finira par télécharger un premier ebook – souvent un gratuit – puis, une 2e, un 3e etc.

Demain, c’est-à-dire dans pas très longtemps, ce sera aussi banal d’avoir une tablette que de posséder un smartphone, ne l’oublions pas. Et que même si la motivation principale d’un acheteur de tablette, ce n’est pas la lecture, un jour ou l’autre, il finit par télécharger un ebook avec la même facilité que de télécharger un jeu, une vidéo ou une chanson. Les habitudes changent à n’en pas douter. Tout est juste une question de temps, un temps qui va plus vite qu’on ne pense.

Ce billet fait écho au billet de Florent Taillander qu’il vient de publier sur le site de Cnet France et que je vous invite chaudement à lire ICI.

JFG

Suggestions de lecture #ebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s