NOS AUTEURS

Christy Saubesty : « lorsque j’écris, j’aime que ce soit explosif »

collage_collagesaubestyAuteure fétiche de notre collection SeXtasy avec douze titres délicieux et voluptueux publiés, Christy Saubesty a bien voulu répondre à quelques unes de nos questions avec un grand naturel, une belle dose de spontanéité, à l’image d’ailleurs de ses écrits.

Vous arrivez chez Numeriklivres avec des histoires érotiques qui se dégustent avec beaucoup de plaisir, cela attise la curiosité. Pourriez-vous en quelques mots vous présenter, vous dévoiler, et nous dire ce qui vous motive à écrire dans ce genre très particulier ?

Je suis une femme passionnée. Dans ma vie, comme sous ma plume, je ne me cache pas, j’assume, et lorsque j’écris, j’aime que ce soit explosif quel que soit le genre abordé. Même dans mes lectures, il y a une grande place pour le sensuel. Ce qui me pousse à écrire des romances érotiques et sulfureuses c’est avant toute chose d’essayer de fissurer la frontière des tabous de notre société, mais aussi de poser des mots sur certains maux.

On a forcément envie de vous demander si vous puisez votre inspiration dans votre réalité, ou si vous construisez vos histoires dans une pure fiction.

J’ai l’imagination plutôt fertile et, comme je l’ai dit précédemment… je suis une femme passionnée. (sourire)

Ces héroïnes qui savent se laisser aller aux plaisirs, et dépasser les tabous, sont-elles pour vous des femmes accomplies, des jouisseuses qui aiment profiter des bons côtés de la vie ? Cherchez-vous avec elles à transmettre une sorte de message, de philosophie de la jouissance ?

Philosophie de la jouissance, peut-être pas à ce point, mais il est certain que s’assumer pleinement redonne une certaine dimension à la vie. Quant à mes héroïnes, je les vois surtout comme des femmes qui ont su franchir les barrières qui les empêchaient de s’épanouir pleinement sur le plan sexuel, évidemment, mais aussi sur le plan sentimental.

On prédit beaucoup de succès à la romance et à l’érotisme dans l’édition numérique, parce que grâce aux liseuses notamment plus besoin de cacher la couverture du livre, de lire « sous le manteau ». Que pensez-vous de l’opportunité de publier ce genre de textes en numérique ? Quelles sont vos attentes ?

Le numérique est assurément une avancée énorme pour les lecteurs assidus et diversifiés dont je fais partie. En tant que « consommatrice » de textes numériques, je suis bien consciente de la chance que cela m’offre en tant qu’auteur. Le monde internet est immense, il n’a pas de frontière. Mes attentes restent plutôt raisonnables, je pense : réussir à faire passer un bon moment au lecteur et éventuellement, aider à temporiser une situation délicate (lire un texte érotique en couple peut apporter quelques bonnes surprises).

Comment vous définissez-vous en tant qu’auteur, notamment par rapport à la littérature érotique ? Aimeriez-vous gagner une grande notoriété en tant qu’écrivain d’érotisme, à l’instar peut-être d’auteurs très connus dans le genre ? Est-ce que vous écrivez également dans d’autres genres littéraires ?

En tant qu’auteur de textes érotiques, je suis extravertie, sans limite, mais néanmoins romantique. Dans mes récits érotiques, l’acte sexuel est synonyme d’amour, de plaisirs et est toujours consenti.

Acquérir une certaine notoriété serait certainement grisant sur le plan personnel et j’avoue que l’idée me fait sourire.

J’écris effectivement dans d’autres registres, la sensualité et la romance s’y mélangeant à plus ou moins grosse dose. Ainsi, j’ai sous le coude des projets de romances contemporaines, historiques, paranormales, urban-fantasy, bit-lit… De quoi exploiter mon imagination quand je ne suis pas occupée à lire.

Propos recueillis par Anita Berchenko

Titres également disponibles en téléchargement depuis les librairies suivantes

NosLibrairies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s