À LA UNE

Littérature jeunesse numérique : l’hégémonie du livre-application

Aujourd’hui, lorsqu’on parle de littérature jeunesse numérique, tout le monde se focalise sur les applications-livres : essentiellement de la lecture plus ludique qu’autre chose qui se fait au détriment du récit pur, qui s’adresse à une cible bien particulière – les 3 – 6 ans – des applications non interopérables, vendues la plupart du temps sur un seul canal de vente, applications qui enferment plutôt le texte qu’elles ne le délivrent, ce qui, à notre sens, va à l’encontre même, de l’idée de la dématérialisation. Mais quid des jeunes lecteurs ? Ceux qui ont passé le cap de l’apprentissage ludique, qui ne ânonnent plus, qui sont capables d’apprécier tel style littéraire, tel auteur, tel genre ? Que leur propose-t-on de lire sur la tablette et surtout sur la liseuse à Papy à ces jeunes lecteurs ?

promopapy

Être une maison d’édition Grand Public, ce n’est pas un gros mot. Au contraire. Pas des paroles en l’air non plus. Et parce que chez Numeriklivres on défend le LIRE, et le lire pour tous, on n’oublie pas les plus jeunes.

Les plus jeunes qui sont un formidable réservoir de lecteurs, et de lecteurs exigeants (au même titre que leurs aînés) auxquels on a l’ambition de proposer de quoi remplir leurs liseuses ou tablettes pour embarquer dans des heures et des heures de lecture. Du rêve, des émotions, des sentiments, des lectures pour grandir, se construire, aborder les grands thèmes de la société, ou encore des lectures juste pour le plaisir, la littérature jeunesse est un vaste continent ou chacun, petit lecteur débutant ou jeune lecteur plus expérimenté, doit pouvoir voyager à son gré.

D’un côté, les Grands Classiques pour Petits Lecteurs, des textes du patrimoine littéraire, d’une grande qualité, qui sont souvent fondateurs des genres déclinés aujourd’hui. Pour les dénicher, on suit parfois des dédales compliqués, en véritables explorateurs, pour rendre accessible à chacun la découverte (ou la redécouverte) de ces trésors littéraires, dont, pour certains, la lecture est recommandée par l’Éducation Nationale (la lecture à l’école, listes de références). On s’entoure aussi de talents pour proposer de nouvelles traductions, des illustrations, le tout pour satisfaire au mieux les exigences littéraires de notre jeune public.

Mais on ne serait pas éditeurs si on ne favorisait pas également la création littéraire. D’où l’autre versant de la collection jeunesse, qui s’enrichit d’auteurs contemporains qui proposent à nos jeunes lecteurs des romans qui assurément leur feront franchir les portes de l’imaginaire.

Ce qui nous anime ? Le texte. Donner à lire. Avec la volonté, pour les classiques notamment, de restituer le texte original, sans simplification ou réécriture qui viseraient à appauvrir le vocabulaire utilisé. Nos jeunes lecteurs sauront bien utiliser les dictionnaires intégrés dans les liseuses ou tablettes, et toutes les technologies qui s’offrent à eux avec ce support de lecture. Et toujours dans ce souci du LIRE, de la mise en avant du texte, la volonté affirmée de ne pas truffer les titres de cette collection de gadgets, sons, vidéos, animations diverses, qui obligeraient, à un moment donné, à quitter le rôle de lecteur. Enrichir le lecteur, par contre. Propulser le texte, rien que le texte. Qu’il soit possible de le lire sur n’importe quelle liseuse, n’importe quelle tablette, quelle que soit la marque choisie, ou le système d’exploitation. Pas de ségrégation chez nous.

Simplement donner le plaisir de plonger au cœur des mots pour vivre l’instant de lecture. Favoriser la lecture comme vecteur de l’imaginaire, avec l’aide de l’adulte pour les plus jeunes, pour en faire aussi une lecture partage, un parcours de découvertes littéraires, en solitaire ou en famille, de 7 à 77 ans et au-delà…

2 réflexions sur “Littérature jeunesse numérique : l’hégémonie du livre-application

  1. Pingback: Littérature jeunesse numérique : l’hégémonie du livre-application | la bibliothèque, et veiller

  2. Pingback: Littérature jeunesse numérique : l’hégémonie du livre-application | Ideesinfos : tic, bibs, veille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s